Pour ou contre les paniers de légumes/fruits hebdomadaires


Le panier hebdomadaire est un concept qui consiste à acheter chaque semaine un lot de légumes et/ou de fruits, normalement de saison. En général, les légumes sont issus d’agriculteurs locaux. Ils ne sont pas forcément bios mais sont souvent le produit d’une agriculture raisonnée c’est-à-dire qui utilise le moins de produits chimiques possibles excepté quand c’est vraiment nécessaire. Le panier se décline en différents formats suivant les quantités (pour 1/2 personnes ou 3/4 personnes) et suivant le contenu : légumes, légumes et fruits ou fruits seulement. S’il y a quelques années ce concept n’était trouvable que dans les AMAP, actuellement de plus en plus de fermes s’y mettent, voire même les grandes surfaces.
Les avantages sont nombreux : tout d’abord ce sont en général des produits de saison. En effet, quand on achète son panier dans la ferme locale, pas de fraise ou de raisin en plein mois de janvier, mais plutôt des pommes ou des poires, c’est-à-dire des fruits de saison. Chaque semaine le panier est différent, ce qui permet de varier les repas et de manger des produits que l’on n’aurait pas forcément acheté quand on fait ses courses, quelques exemples : le panais, le rutabaga ou plus simplement des choux de Bruxelles.
Pour les paniers achetés dans les fermes, les produits sont locaux ; adieu produits appelés bio mais qui ont voyagé pendant 15 jours (j’avoue j’ai du mal avec l’appellation BIO quand le produit a fait 1500 km en avion ou pire par camion, entre la pollution du transport et la mise en œuvre du conditionnement pour que le produit reste frais, certes il est bio mais la pollution du transport annihile quelque peu l’effet). Notons de plus que si vous choisissez une agriculture raisonnée, les produits ont subi peu de traitement, ce qui n’est pas négligeable. Mais ce que j’aime par-dessus tout quand je prends mon panier à la ferme, c’est que les produits sont vrais, adieu carotte parfaites et toutes identiques, certaines sont tordues, d’autres ont deux têtes, ici pas de gâchis tout se mange. Les produits ne sont pas lavés et se conservent plus longtemps.
En contrepartie, il y a quand même quelques désavantages. Dans les saisons creuses comme l’hiver, il y a des mois où les paniers sont stoppés faute de légumes ou peu diversifiés, la pomme de terre et la carotte sont alors chaque semaine bien présentes. A la maison, la pomme de terre n’a pas forcément la frite (oh ce jeu de mot !!!) ce qui fait que j’ai toujours un stock de patates assez conséquent. D’autre part, comme beaucoup de choses, le panier peut avoir un coût non négligeable. En effet, il faut bien regarder ce qu’il y a dedans et comparer les prix car certains en profitent et peuvent faire grimper les prix très vite. En plus du prix du panier, il faut parfois compter le prix de la livraison. Enfin, s’il n’est pas livrable ou comme pour moi distribué sur le lieu de travail, il faudra penser au déplacement chaque semaine à la ferme, ce qui n’est pas toujours évident.
Enfin, sachez que Auchan s’est lancé aussi dans le concept du panier, ainsi si comme moi vous vous faites livrer les courses, vous pouvez choisir votre panier. La donne est alors différente puisque ce sont des produits de grande distribution parfois bio mais souvent pas de saison. Alors oui c’est un panier avec des produits qui plairont au plus grand nombre mais qui n’ont rien d’original.
Pour ma part, j’ai testé plusieurs paniers et même ceux des grandes surfaces. Actuellement, j’ai opté pour le panier de la ferme Trubruil qui est localisée à côté de mon travail. Je choisis le petit panier mixte fruits et légumes pour 2 personnes que je paye 8€, ce que je trouve totalement raisonnable. Afin de vous faire une idée du contenu, je vous présente les 3 derniers paniers proposés :
Semaine 1
  • 400g de betteraves rouge cuite
  • 1 petit céleri boule
  • 600g de poireaux
  • 800g de pommes de terre (Chérie)
  • 800g de carottes
  • 800g de pommes (jaunagold)
Semaine 2
  • 250g de mâche
  • 300g de betteraves rouge cuite
  • 800g de pommes de terre (Monalisa)
  • 600g de carottes
  • 600g de poireaux
  • 700g de pommes (Boskoop)
Semaine 3
  • 2 petit radis noir
  • 1 petit chou vert
  • 500g de pommes de terre (bleu d’artois)
  • 600g de carottes
  • 600g de poires (passe crassane)
  • 1 conserve de ratatouille
Vous pouvez voir que lorsque les légumes se font rares, une conserve ou un jus de fruits est ajouté pour compenser. La pomme de terre bien que de catégorie différente est toujours présente comme la carotte mais au pire le gratin dauphinois se congèle ! Je suis donc adepte et je commence à convertir mes proches.
Et vous, vous en pensez quoi ?

7 commentaires:

  1. Je suis pour! Je trouve cela génial de ne pas savoir ce qu'il va y avoir dans son panier chaque semaine, rien de mieux pour développer l'inspiration culinaire ;) Et si c'est bio et local c'est encore mieux!

    RépondreSupprimer
  2. Bien sur que je suis pour car j'ai deja teste
    Un jeune du coin avait monte son affaire " mon panier local " que tu as peut etre vu sur mon ancien blog verocook
    Lui il allait chercher tout dans nos fermes avoisinantes, on commandait dur son site donc on choisissait nos fruits rt legumes et il nous livrait chez nous
    Un bon concept avec de bons produits mais ca n'a marche que 2 ans
    Par contre hors de question d'acheter ces paniers aux grandes surfaces !! Qui baissentvun max les prix au fermier
    Biz

    RépondreSupprimer
  3. perso, j'ai fait quelques temps.. et puis j'ai arrêté. Car je préfère acheter et choisir des trucs qui me plaisent plutôt que me faire imposer le contenu du truc.

    RépondreSupprimer
  4. j'aime beaucoup l'idée d'avoir des légumes et des fruits de saison chaque semaine mais cela reste encore pour une grande famille assez cher.

    RépondreSupprimer
  5. Alors moi, je suis une adepte du marché chaque semaine, avec achat des fruits et légumes chez les producteurs locaux, et donc toujours de saison. Cela dit, si je n'avais pas ce marché exceptionnel à 5 minutes de la maison, je pense que je succomberais aux charmes des AMAP ...
    Bises
    Hélène

    RépondreSupprimer
  6. Sur Paris, nous avons des AMAP mais bon pas forcément ouvert aux horaires où je peux y aller ... pas tout prêt non plus ... Bref heureusement on a un petit jardin du coup c'est cool même si on arrive pas à avoir certains légumes !
    Et dans les magasins bios y'a aussi beaucoup de produits d'Espagne que du coup on boycotte ...
    Pas toujours facile de manger sain et bon ...!
    Bisous Flo !
    PS: j'ai fait ta quiche camembert/jambon et j'ai adoooré !

    RépondreSupprimer
  7. ici a bruxelles on n'a que très peu ce genre de panier, qu'on peut trouver quand même à prix d'or dans certains magasins bio
    de mémoire on payait presque 40 euros pour un panier hebdo pour 4 personnes
    le jour ou on a choisi un panier pour 2 personnes, vu que les enfants n'étaient pas là, on a reçu dans le panier un demi fenouil ... c'était mon dernier panier !!
    depuis je suis contre, à la fois pour le prix rédhibitoire que beaucoup ne savent pas se payer, par le fait qu'on nous impose des légumes que, rarement, on n'aime pas (perso j'ai de la chance, mais ça arrive) bref y'avait plus d'inconvénients que d'avantages
    bises

    RépondreSupprimer