Qui suis-je ?

C'est la question qui revient le plus souvent :
 "qui se cache derrière Floencuisne ? "

Alors aujourd'hui je saute le pas et je me dévoile.

Floencuisine, c'est une nana de 33 ans qui aime cuisiner et régaler tout son petit monde.

A l'origine, le blog de la chieuse a été créé pour me forcer à manger pendant ma thèse. Et comme beaucoup j'y ai pris goût : tester de nouvelles recettes, les photographier, commenter, surfer sur la blogo. Ce qui m'a conduit à évoluer et à créer Floencuisine. A l'heure actuelle, c'est devenu une drogue dont je me nourris très régulièrement.

Floencuisine est un passe-temps, je suis ingénieur de recherche et je  m'occupe du blog sur mon temps libre, en général le soir quand bébé dort ou le week-end. Je n'ai aucun diplôme et je fais ça en amatrice. 

Toutes les photos ont été prises par moi et réalisées avec un canon. Elles sont ma propriété et je déteste les voir apparaître sur des sites sans autorisation.

J'espère que ces quelques infos vous permettront de mieux cerner le blog. Pour toute question : floencuisine@hotmail.fr

Bon app !!!

Note de 28/07/15 : je recherche de nouveaux partenariats pour début septembre, certain m'ayant lâché ou ne répondant plus, merci d'avance !




1 commentaire:

  1.  Bonjour,

    Je me permets de vous contacter afin de vous faire savoir que ma traduction de l'arabe en français du manuscrit Colin ms 7009 déposé à la Bibliothèque Nationale de France est désormais éditée aux Editions du Net (leseditionsdunet.com). Pourquoi ce traité et pas un autre? Parce qu'il représente toutes les influences, régionales, ethniques, confessionnelles et sociales de cette culture, comme je m'en explique dans l'avant-propos, consultable gratuitement, avec la note sur la traduction et la table des matières, via le lien suivant plus bas. 
     
     C'est la première traduction intégrale en français, car il en existait deux autres; l'une en espagnol castillan  d'Ambrosio Huici Miranda et l'autre, en anglais de Charles Perry, mais elles comportaient des erreurs au niveau de la traduction des procédés et de la reconnaissance des simples utilisés. Ce qui m'a conduit - fort d'une vingtaine d'années de recherche dans le domaine culinaire arabo-andalou médiéval - à le traduire, afin de retrouver le sens du texte original et de déterminer avec exactitude les manquements de ces traductions. C'est ainsi que notes explicatives, recensement des ingrédients entre produits animaux, minéraux et végétaux, correspondances des mesures anciennes avec les modernes et liste des entreprises commercialisant  ces produits en qualité optimale, complètent la traduction proprement dite.

     Je suis assuré de l'intérêt que vous porterez à la redécouverte de cette cuisine, influencée principalement, mais pas uniquement, par la Perse et Byzance, et qui influença celles des péninsules ibérique et italienne, et de leurs îles, ainsi que la française; et que par vos talents, vous saurez vous en inspirer dans vos créations.

     Bien cordialement,

     Jean-Michel Laurent


    Lien de la page web consacrée à mon ouvrage : http://www.leseditionsdunet.com/cuisine/4153-traite-de-cuisine-arabo-andalouse-dit-anonyme-andalou--jean-michel-laurent-9782312042916.html

    RépondreSupprimer